Bonsai

Bonsaï au ginseng

Bonsaï au ginseng


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Question: soins de bonsaï au ginseng


Salut,
J'ai récemment obtenu un soi-disant bonsaï au ginseng à la maison, et j'aimerais avoir des informations sur la façon de m'en occuper. Je ne sais pas quel âge il avait, mais il a été acheté il y a un an mais il a été gardé chez mon beau-père, qui pendant cette période l'a taillé sans critère précis, lorsque les cheveux sont devenus trop épais. le bonsaï est bien, mais j'ai remarqué que la base a définitivement augmenté depuis qu'il a été acheté, découvrant une bonne partie qui a été enterrée auparavant. de plus le vase me semble assez grand par rapport à la plante; Le rempotage est-il nécessaire pour couper les racines qui sont peut-être devenues trop grosses? d'ailleurs dans cette période plusieurs petits tracts sortent dans chaque branche, dois-je tailler et pincer ou est-ce trop tard maintenant?
J'ai lu cependant qu'il est bon de ne pas couper les branches trop grosses et que le rempotage n'est pas bon avec l'élagage car ils sont trop stressants pour le bonsaï s'ils sont exécutés ensemble ... devrais-je le fertiliser pendant cette période?
J'attends quelques conseils, merci d'avance !!!
Marchetto

Réponse: soins de bonsaï au ginseng


Gentile Marchetto,
ficus est une plante largement utilisée cultivée comme bonsaï, car c'est une plante qui peut survivre même dans des conditions qui ne sont pas entièrement adaptées, même par faible luminosité et dans un climat très sec, comme dans un appartement. C'est un feuillage persistant, qui dans la nature atteint la taille d'un arbre; cultivé en pot, le ficus a naturellement tendance à bonsaïser, même sans le soin du boîtier. Le rempotage et la taille la plus drastique se font au printemps; étant une plante forte et résistante, elles peuvent également être réalisées simultanément. Si vous le souhaitez, il est également possible de tailler en automne, bien que malheureusement la taille d'automne ne donne pas une réponse végétative rapide et rapide, comme c'est le cas pour la taille de printemps. L'idéal est d'attendre jusqu'en avril de l'année prochaine, et de se préparer à tailler et rempoter, avec un léger élagage des racines. L'élagage du ficus épargne généralement les plus grosses branches, car les blessures infligées par l'ia ont tendance à cicatriser mal, laissant des signes évidents; pensez en tout cas à recouvrir les coupes de mastic pour l'élagage, ce qui empêche les maladies fongiques de pénétrer le bois laissé vivant. La forme du bonsaï vous devrez le choisir, parmi les différents styles possibles; l'élagage printanier se pratique en enlevant les branches qui se développent croisées, tournées vers l'intérieur de la couronne, les branches sur la tige, les branches parallèles ou à développement ascendant. Le pincement des germes est plutôt pratiqué tout au long de l'année; il est bon, cependant, d'éviter de pincer les pousses dès qu'elles se sont développées: généralement, une pousse devrait avoir produit au moins 5-6 feuilles puis coupées, ne laissant que deux ou trois feuilles; de cette manière, le développement de nouveaux bourgeons et de feuillages plus petits est favorisé. Le pot à bonsaï ficus doit être peu profond et pas trop large; il est rempoté avec de l'akadama mélangé à un peu de terre universelle, d'excellente qualité. L'arrosage doit être assez régulier, mais ne doit être fourni que lorsque le sol est bien sec, car le ficus tolère bien la sécheresse, alors qu'il craint la stagnation de l'eau. Si vous le souhaitez, il est possible d'arroser la plante par immersion, même une seule fois par semaine, voire moins en hiver. Les fertilisations seront régulières, tous les 12-15 jours, en utilisant un engrais pour bonsaï.
Pour avoir une plante toujours saine et luxuriante, il est conseillé de maintenir l'humidité ambiante élevée, en vaporisant le feuillage et en plaçant le vase dans une grande soucoupe pleine d'eau, le vase étant soulevé par l'eau au moyen de gravier ou d'argile expansée. L'exposition sera toujours lumineuse, mais semi-ombragée, avec quelques heures de soleil direct, pendant les heures les plus fraîches de la journée.



Commentaires:

  1. Aethelweard

    désolé c'est supprimé

  2. Samugore

    Tout est beurré.

  3. Bradleah

    Pas un mot de plus!

  4. Paschal

    Cela ne le voulait pas

  5. Voodoosida

    Quelque chose ne va pas avec rien

  6. Akinozshura

    C'est impossible.

  7. Eburscon

    Merci pour votre aide dans cette affaire, maintenant je sais.



Écrire un message